Aller au contenu principal

À propos du Support Centre for Data Sharing

 

Quel est le Support Centre for Data Sharing?

L’initiative du Support Centre for Data Sharing (SCDS) se concentre spécifiquement sur la recherche, la documentation et la rédaction de rapports concernant les pratiques en matière de partage de données, les cadres juridiques de l’UE et les technologies d’accès et de distribution qui présentent un intérêt pour les organisations, et qui impliquent des nouveaux modèles et des défis juridiques ou technologiques.

Le SCDS est fait pour tout le monde. Notre ambition, tout au long de l’initiative, est d’aider la communauté de pratique tout au long de son évolution, des situations simples jusqu’aux plus complexes.

  • Par "partage de données", nous faisons référence à la collecte de pratiques, de technologies, d’éléments culturels et de cadres juridiques pertinents pour les transactions de tout type d’information sous forme numérique.
  • Par pratiques de partage de données , nous entendons des procédures juridiques, techniques ou, généralement, professionnelles qui Peuvent être observées dans le cadre de l’échange de données.
  • En ce qui concerne les cadres juridiques, nous nous référons aux grands systèmes de règles qui régissent et réglementent la prise de décision, les accords, le respect des règles, les lois, etc. Notre priorité est donnée aux cadres juridiques de l’Union européenne et de ses États membres, mais nous nous penchons également sur l’expérience acquise par d’autres pays du monde entier.
  • En ce qui concerne les technologies d’accès et de distribution , nous faisons référence à des aspects tels que la sécurité des données, l’identification et la traçabilité des sources de données, et la publication de données au moyen d’API.

Le Support Centre for Data Sharing est géré par la Commission européenne par un consortium de trois sociétés: Capgemini Invent, Fraunhofer Fokus et Timelex.

 

Quel n'est fait partie du Support Centre for Data Sharing?

Le champ visé par le SCDS est très vaste et il faut se concentrer sur l’efficacité. Cela signifie qu’il faut choisir soigneusement notre champ d’application et collaborer avec d’autres initiatives et groupes de travail préexistants au lieu d’essayer de couvrir également leur domaine. Le champ d’application du SCDS n’inclut pas le développement des thèmes suivants:

  • L’ ouverture des données publiques: Veuillez consulter le site web de la Commission européenne consacré à ce sujet: data.europa.eu.
  • Le partage de données entre les individus, par exemple entre amis ou membres membres de la famille sur les réseaux sociaux, et leurs implications sur la vie privée. Nos recherches porteront toutefois sur les cadres juridiques consacrés à la protection des droits des personnes, tels que le règlement général de l’UE sur la protection des données.
  • Les thèmes technologiques qui sont liés, mais pas exclusivement, à l’accès aux données et à leur diffusion. Par exemple, nous ne parlerons pas de sujets tels que Le cloud computing ou la blockchain qui sont traités par d’autres initiatives de l’UE, telles que la freien Verkehr nicht-personennbezogener Daten ou EU Blockchain Observatory und Forum.